IMPREVISIBLES_ESPACE_TEMPS_28.jpg

LES IMPREVISIBLES

Les Imprévisibles rassemblent une constellation d’artistes européens, musiciens, danseurs, performers, autour de l’improvisation.

Ils investissent des espaces urbains ou naturels, pour proposer un nouveau regard sur ces sites, en révéler les qualités spatiales ou acoustiques, provoquer des croisements insolites.

Chronique instantanée du site investi : l’espace, le geste et le son composent ainsi un spectacle unique et singulier, éphémère et imprévisible.

Les Imprévisibles se produisent dans le cadre de festivals, dans des friches, dans l’espace urbain ou rural, dans les établissements de soin (hôpitaux, Maisons d’Accueil Spécialisées). 

Ils s’adressent à tous types de publics, petits et grands.

Production : Association Tutti - Bordeaux

Durée variable

Tout public

Photos / Vidéo

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

©  Jean Phlippe Broussard

© Jean Phlippe Broussard

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

image3 - copie

image3 - copie

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Très Tôt Théâtre

© Très Tôt Théâtre

© Charlotte Duboscq

© Charlotte Duboscq

brouette

brouette

IMG_7462 copy

IMG_7462 copy

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

oh !

oh !

© Très Tôt Théâtre

© Très Tôt Théâtre

P1040528

P1040528

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

© Cécile Audoin

Darwin

Darwin

© Laure Coutier

© Laure Coutier

Darwin

Darwin

© Très Tôt Théâtre

© Très Tôt Théâtre

Rencontre Imprévisible, un film d'Alaa Ashkar.
Mot de passe: danse

Ils sont passés par les Imprévisibles

Les artistes invités pour Les Imprévisibles entre 2006 et 2018 : 

 

Danseurs : Valérie Capdepont, Léa Cornetti, Pierre-Yves Diacon, Katie Duck, Johanna Etcheverry, Marie-Pierre Génard, Iva Hladnik, Patricia Henriques, Makiko Ito, Laurence Katz, Jean Masse, Ana Ladas, Sylvain Meret, Julie Oosthoek, Pierre Paute, Virginie Perret, Mari Siles, Zrinka Simicic, Sharon Smith, Manuela Tessi, Li Ping Ting, Teilo Troncy, Adolfo Vargas, Pascaline Verrier, Gilles Vianfier, Virginie Perret

 

Musiciens : Jean-Michel Achiary, Eric Baron, Michele Barontini, Sylvie Bertrand, Bertrand Binet, Sébastien Branche, Amaëlle Broussard, Bug, Cyprien Busolini, Isabelle Cirla, Marc Depond, Vincent Ferrand, Jean Louis Hargous, Kristof Hiriart, Jean-Christian Hirrigoyen, Mathieu Immer, Simon Kastelnik, György Kurtàg Jr, Julie Läderach, Denise Laborde, Bruno Laurent, Alfonso Lozano-Lopez, Thierry Madiot, Chris Martineau, Sylvain Meillan, Roland Ossart, Mathias Pontévia, Elodie Robine, Etienne Rolin, Alfred Spirli, Hicham Sqalli, Sylvain Roux, David Trescos

 

Performeurs, comédiens : Isabelle Kraiser, Florian Montas

 

Réalisateurs : Alaa Ashkar, Camille Greatorex

 

Régisseur et création lumières : Stéphane Bottard

Une belle

histoire... 

Merci à Audrey Epicea, compositrice de musique concrète et électronique (https://processi0ns.bandcamp.com/) d'avoir écrit ces mots suite à sa découverte des Imprévisibles.

Naissance du projet : 

"L’idée est née lorsqu’il y a trois ans j’ai assisté à un concert performance du collectif TUTTI (ensemble de musiciens et de danseurs). Le lieu dans lequel se tenait la représentation n’était pas une salle de spectacle, était dépourvu d’espace scénique, seulement habité par ses propres objets du quotidien. (Le marché des Douves à Bordeaux)

Les musiciens et les danseurs ont pris part et art de ce lieu. Ils l’ont investi avec le son et la danse, dirigé avec une extrême précision, une justesse entre ce que le lieu initial et formel leur proposait et ce qu’ils pouvaient être dans ce dernier, chacun et ensemble, dans l’instant, à travers une proposition artistique.
Le lieu devenait espace et l’espace, matière. Ainsi, le corps des danseurs l’épousait, dans le mouvement ou l’immobilité, jouant dans ses contraintes et interagissant avec les musiciens. Les corps des musiciens embrassaient eux aussi cet espace, jouant ainsi sur les acoustiques naissantes tout autour d’eux. Leur instrument épousant leur corps mais épousant également l’espace.

Cet endroit, assez banal,était devenu tout à coup un lieu transgressif, révélant l’espace comme matière qui pouvait à présent offrir un champ de possibles aux corps qui l’occupaient, à travers le mouvement et la musique, dans un temps qui était l’instant.
Et au-delà des rythmes donnés soit par le mouvement des corps soit par les musiciens, l’espace dévoilait ses propres rythmes, sa propre physique, sa propre existence. En somme, la matière de l’espace était rendue physiologique, en parfaite union avec l’ensemble des musiciens et des danseurs.

Cette forme de représentation artistique a été une véritable expérience, formidablement nouvelle et révélatrice.
"